Vendredi 10 juin 2016, c'est dans le cadre prestigieux de l'école nationale de la magistrature (ENM) que la 154ème table ronde organisée par le Collège National des Experts Architectes Français (CNEAF) s'est déroulée.

DSC00449

 

DSC00448

Pour cette table ronde délocalisée, puisqu'habituellement elles ont lieu au siège du Collège à Paris, le thème portait sur Reconnaissance et diagnostic des structures existantes.

Avant toute rénovation ou réhabilitation, un diagnostic est indispensable afin d'anticiper les difficultés techniques spécifiques aux bâtiments anciens.

Architecte, maître d’oeuvre, bureau d’études, et bureau de contrôle, sont des intervenants concernés ; ils verront leur responsabilité engagée en cas de dommages compromettant la solidité de l’ouvrage. 

Ce diagnostic permet à la Maîtrise d’oeuvre en charge des études de requalification du bâtiment, de définir les modifications de structures possibles et éventuels renforcements nécessaires, et de décrire la méthodologie des études et travaux :

  • programme de reconnaissances ;
  • instrumentation des structures, pathologie des matériaux ;
  • responsabilité des constructeurs et Jurisprudence.

C'est ce qui fut abondamment expliqué et illustré par les divers intervenants.

DSC00454

Les intervenants (de gauche à droite) : Abderrahman ADIN et Philippe CAUDRON, ingénieurs SOCOTEC ; Me Alexandra DELECLERCQ, avocat ; Marc BROUXEL, directeur technique de la société CONCRETE PATOLOGY

DSC00456

DSC00457

Après de fructueux échanges, la matinée de formation se termina par un déjeuner buffet qui permit de prolonger les débats.

Une salle comble et un président comblé puisque la délocalisation bordelaise fut une "mission parfaitement remplie" pour Michel JEMMING son président et son équipe puisque l'objectif annoncé par le Collège était de susciter les contacts entre experts architectes en vue d'un renouveau de sa représentation régionale qui s'était quelque peu essoufflée au fil des années.

Il faut ajouter que préalablement, mardi 7 et mercredi 8 juin, dans les locaux de l'ordre des architectes, eût lieu une formation initiale à l'expertise judiciaire administrative suivie jeudi 9 juin d'une journée portant sur le même thème mais à destination d'experts confirmés pour une nécessaire piqûre de rappel.

_______________________________________________________________________________________________________________